L’ancien, c’est de l’or

 

N’avez-vous jamais pensé qu’à chaque fois que vous voulez acheter quelque chose de nouveau, vous essayez de trouver quelque chose d’occasion avec ses années… quelque chose d’authentique ?
En effet, à l’exception des nouvelles technologies qui n’existaient pas auparavant, la plupart des objets qui nous entourent sont très semblables à ceux qui ont été inventés. Plus un objet est “low-tech”, moins il est probable qu’il ait été amélioré au départ.

Compte tenu de cette tendance, un objet qui existe encore et fonctionne bien des décennies plus tard est probablement mieux conçu et construit que la plupart des nouveaux objets que l’on trouve aujourd’hui. Cela peut s’expliquer par l’effet Lindy, qui stipule essentiellement que plus une chose a survécu jusqu’à présent, plus elle a de chances de survivre à l’avenir.

Le Citromatic de Braun

Quelle meilleure façon d’apprécier les oranges que d’en faire du jus fraîchement pressé ?

Un exemple de simplicité, étudié dans les écoles de design, est le presse-agrumes motorisé, le Braun MPZ 2 Citromatic. Sa forme simple et sans fioritures vous séduit immédiatement. Pour moins de 20 euros, une véritable aubaine !

Il a une longue histoire de près d’un demi-siècle.

Le “citromatic” est un presse-agrumes électrique qui a été développé pour la première fois en 1972, après que Braun a racheté la société espagnole Pimer et a commencé à produire de nouveaux équipements au siège de la société à Barcelone. Le produit, également connu sous le nom de “MPZ 2”, est le fruit du travail conjoint de Dieter Rams et de Jürgen Greubel. Destiné spécifiquement au marché espagnol, il est rapidement devenu un best-seller sur une multitude de marchés.

Il a été vendu pendant près de trois décennies et n’a subi que des modifications mineures au cours de son existence. Bien qu’il ait été abandonné dans les années 1990, une version actualisée a été lancée il y a quelques années.

Ce qui le rend si durable, c’est sa simplicité. L’électronique n’est pas compliquée, il s’agit simplement d’un interrupteur et d’un moteur. Sur le plan mécanique, l’appareil est également très simple et ne nécessitera probablement jamais de pièces de rechange.

Un design discret mais réfléchi

Le Citromatic est un succès parce qu’il allie harmonieusement ses performances et son esthétique. Cette perfection se poursuit dans les moindres détails qui ne sont pas évidents au premier coup d’œil.

Par exemple, la buse peut être relevée et abaissée pour arrêter l’écoulement du jus. Il est ainsi facile de remplacer un verre plein par un verre vide.

Après avoir fait du zuma, le nettoyage est facile. La partie supérieure de l’unité est séparée en plusieurs parties, ne laissant que le mécanisme du moteur en dessous. Chacune de ces pièces est facilement lavable avant la prochaine utilisation.

Ce sont de petits détails comme celui-ci qui rendent un objet si agréable à posséder. Plus important encore, ils expliquent pourquoi les gens les utilisent encore des décennies plus tard.

 

Étape 1 : Mangez du jus !

Cette étape est la plus importante. Cueillir à la main les oranges les plus fraîches et les plus mûres. C’est un luxe que les magasins et les restaurants qui servent des jus de fruits frais n’ont pas en raison de l’échelle à laquelle ils opèrent.

On en trouve toute l’année… il en existe de nombreuses sortes… (Navelate, Navelina… ) Elles doivent être un peu molles, mais dures. Evitez les oranges dures et creuses. Elles peuvent être filandreuses et dures. Si vous aimez que votre jus soit froid, mettez les oranges au réfrigérateur pendant au moins quelques heures.

C’est l’étape la plus intéressante. Placez un verre sous l’embout et enfoncez une moitié d’orange dans le presse-agrumes. C’est à ce moment-là que le Citromatic passe à l’arrière-plan. L’accent est maintenant mis sur la transformation de l’orange en un verre de jus froid.

Le moteur interne émet un bourdonnement, mais il n’est pas bruyant et cacophonique comme celui d’un mixeur. Il tourne avec suffisamment de vitesse et de couple pour extraire le jus, mais pas assez pour vous déranger. Le bruit est vraiment très important. Un sentiment de solidité, de force, mais de manière harmonieuse.

Étape 4 : Savourer

Rien de tel qu’un verre de jus d’orange fait avec les mains… et le Citromatic de Braun 🙂

Et profitez d’un bon jus de fruits frais !!!